Pourquoi une grotte?

Adresse : Rue sous le château, 24 à 4500 Huy

La grotte représente notre intériorité, notre personnalité : ce peut être un lieu de fureur sauvage, ou au contraire l’endroit où s’exprime l’élan du coeur.

Visiter la grotte, c’est partir à la découverte de notre inconscient, c’est rencontrer nos peurs, nos désirs et nos instincts.

Il faut descendre en soi pour se connaître, visiter les entrailles de sa propre matière, faire l’effort d’ouvrir sa conscience : Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux (Socrate).

Ainsi, la sombre grotte est destinée à recevoir la lumière pure de la Connaissance et de la raison, seul espoir de voir les monstres s’évanouir, seul moyen d’entrer dans la vie véritable, faite de sagesse et de sérénité.

La grotte est aussi le lieu de la réflexion : c’est le cabinet de réflexion maçonnique ou la grotte des ermites, lieu de solitude et de prière. C’est là que l’âme peut se libérer d’elle-même, par elle-même : les passions seront vaincues par la pensée juste, par le nous. Et de fait, la grotte dispose toujours d’une ouverture vers la Lumière, signe que même enfermé dans la matière, l’Homme peut accéder à la liberté spirituelle.

Dans la mythologie grecque, l’oracle de Trophonios est particulièrement difficile d’accès : situé dans une grotte sombre, on y accède par une série d’épreuves : échelles, ouvertures étroites, serpents… La caverne symbolise là encore l’exploration du moi intérieur.

La grotte : renaissance et initiation.

De nombreuses traditions associent la grotte à l’initiation.

Les cérémonies d’initiation débutent souvent par le passage du néophyte dans un lieu sombre : c’est le regressus ad uterum décrit par Mircea Eliade, spécialiste du sacré. C’est le cas pour le culte des Mystères d’Éleusis ou en franc-maçonnerie à travers l’épreuve de la Terre.

Entrer dans la grotte, c’est retourner à l’origine, à la Source ; c’est mourir pour renaître, se transformer, pénétrer les choses cachées, accéder aux secrets. La caverne est donc le lieu de l’éveil et de l’ordre intérieur.

Rappelons que de nombreuses légendes font de la grotte l’endroit de la naissance (des dieux, des prophètes) ou de la révélation, telle l’oracle Sibylle à Cumes ou la grotte de Lourdes.

La grotte : un lieu sacré.

La grotte symbolise le point d’accès au centre de la Terre, donc à la Source. Accéder à ce lieu, c’est pousser la porte de l’au-delà, c’est rencontrer l’Eternel. A ce titre, la grotte est un lieu hautement sacré, cela dès le Paléolithique (Niaux, Chauvet, Lascaux, Pech-Merle…).

C’est aussi le cas à Rocamadour (Lot), haut lieu de pèlerinage depuis le Moyen-Age puisque c’est dans une grotte qu’ont été découvertes les reliques de saint Amadour. A Rocamadour, les nombreuses grottes (la terre) entrent en résonnance avec la falaise (la direction du Ciel).